Qu’est-ce que le Palet ?

Le Palet est un jeu où l’objectif est à l’aide d’un palet de se rapprocher le plus possible de la cible. On lance les palets sur une plaque en plomb ou en bois. Le palet doit directement atterrir sur une plaque, s’il touche le sol en amont le point ne compte pas. À savoir, la dimension de la plaque est de : 0,70 x 0,70 pour 0,03 d’épaisseur.

Son histoire

Le palet se compose principalement de deux matières. On retrouve soit le laiton soit la fonte. Le Moyen Âge est l’époque centrale de la création du jeu du palet. L’écrivain François Rabelais l’a mis en avant dans son œuvre Gargantua.

Le jeu de l’assiette, créé au 17ème siècle, est une variante où l’objectif est de lancer une assiette le plus loin possible sans la faire tomber de la plaque. De nombreux territoires ont leur variante La Galoche bigoudène est un jeu breton. On lance des palets en fer. La cible (la galoche) se pose à terre, l’enjeu est d’en être le plus près.

En France

Le palet est inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel français. Le jeu est un sport très convivial. La Bretagne et la Vendée sont les deux régions où la pratique est la plus présente.

La Fédération Nationale Sport en Milieu Rural est née en 1983. La pratique est encadrée par cette fédération. Le premier championnat de France a vu le jour en 1968.

Pour trouver un club ou une association de Palet près de chez vous : Mobby.

Valorant, le jeu vidéo du moment.

Valorant est un jeu vidéo qui se joue en équipe de 5 contre 5. Il s’inspire de League of Legends. Le sens tactique et l’écoute entre les membres de l’équipe sont prépondérants pour pouvoir performer. Le jeu est un FPS (first-person shooter) ce qui signifie que lorsque qu’on joue, on incarne un agent.

Lexique

Spike : Riot Games

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • Agents : il en existe plusieurs avec chacun quatre capacités spéciales : capture, cauchemardesque, rôdeur et nuit tombante. Ces dernières se rechargent grâce à des items dissimulés sur la map.
  • Argent : chaque joueur a une arme de base. Éliminer ses adversaires permet de glaner de l’argent et d’acheter des armes plus performantes
  • Jeu tactique : le jeu se joue en 5 contre 5. Une équipe doit défendre le spike et l’autre le désarçonner. L’autre moyen est d’éliminer, l’ensemble de ses opposants
  • Map : il y en a plusieurs. C’est le lieu de jeu. Chaque map a ses propres caractéristiques.
  • Spike : c’est l’objet explosif qui est l’enjeu de la partie.
  • Système de points : système où une victoire permet de gagner des points de classement et une défaite en fait perdre.
  • Rangs : il y en a 9. On retrouve : iron, bronze, silver, gold, platium, diamond, ascendant, immortal et radiant. À l’exception du dernier, ils sont divisés en 3. L’objectif est de jouer avec des joueurs de son niveau.
  • Victoire : une rencontre se déroule sous forme de manches où les deux équipes alternent entre la défense et l’attaque. Il faut remporter 13 manches pour être vainqueur.

Son histoire

Agents de Valorant : Riot Games

Il est intéressant de mettre en relief la construction du jeu notamment avec un storytelling très poussé dans l’histoire du jeu en lui-même. Voici, un exemple sur le mode duelliste : Valorant commence par un « Embrasement » dû à une explosion. C’est ce qui déclenche le « Protocole Valorant » à travers le monde. Des agents (doubles) aux histoires très poussées sont déployés dans le monde entier pour « protéger » le monde.

Pour David Nottingham, directeur créatif de Valorant, le jeu repose sur le principe de « dissonance ludonarative« . Ce terme est introduit par Chris Hocking en 2007. Il exprime une incohérence entre le script du jeu et le gameplay. Il est souvent la norme dans les jeux de tir.

Une stratégie adéquate
Evil Geniuses

Le jeu a fait son apparition sur le marché le 2 juin 2020 et encore en 2023, il ne peut pas se jouer sur play. Sa sortie est bien communiquée. De plus, le Covid a permis au jeu d’avoir rapidement du succès. Il y a de nouvelles saisons/nouveautés régulièrement ce qui aide à maintenir le succès. Riot est le créateur du jeu Valorant. L’éditeur de jeux est une entreprise américaine de grande envergure.

C’est le même créateur que League of Legends. Certains employés ont donc participé à la création des deux jeux. Par ailleurs, il y a des compétitions tout le long de l’année. Les championnats du monde 2023 se sont déroulés aux États-Unis. C’est l’équipe américaine Evil Geniuses qui a remporté la compétition.

En France, de nombreuses structures se sont lancées sur Valorant. Squeezie, Gotaga & Brawks sont des créateurs de contenus et/ou des anciens joueurs d’Esport. Ce sont les créateurs de Gentle Mates, une structure Esport sur Valorant (et Fortnite). Cela démontre l’intégration express du jeu dans l’univers des jeux vidéo.

Pour trouver un club ou une association pour jouer à Valorant près de chez vous : Mobby.

Aquagym, l’art du mouvement aquatique.

Le mot aquagym est une combinaison de deux mots : aquatique et gymnastique. L’enjeu de cette discipline est de faire des mouvements dans l’eau. La piscine rend l’impression que les efforts sont plus faciles. Il rentre dans la catégorie des sports « doux » et le plus souvent il est pratiqué en groupe. C’est idéal pour travailler sur sa peur de l’eau ainsi que pour les seniors.

Il existe une multitude de variantes d’aquagym : aquafitness, aquajogging, aquapalmes, aqupunching, aquabiking… L’objectif est de faire du sport avec une grande partie du corps dans l’eau. En fonction, de la variante c’est plus ou moins tonique.

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • Bienfaits : le sport santé a des bienfaits exponentiels tant au niveau du mental que physique. On peut citer la réduction du stress, une meilleure peau, baisse de risque de maladies…
  • Eau : l’effet d’apesanteur est le principe qui s’active lors d’une séance d’aquagym. Le fait que le corps « flotte » réduit drastiquement l’impact sur les articulations. L’activité physique est donc plus facile. La résistance à l’eau ou la température sont deux autres variables qui permettent d’expliquer cette « facilité » à pratiquer du sport dans l’eau.
  • Équipements : pour rendre la séance plus intéressante des équipements (vélos, poids…) sont souvent au cœur de la séance.
  • Musique : Le coach donne le plus souvent le rythme des séances et il y a une musique entraînante.
  • Récupération : l’eau permet d’apaiser son corps. À l’image des bains froids que pratiquent les professionnels.
  • Rééducation : les méthodes douces de l’aquagym sont idéales pour se réhabituer à son corps et aux mouvements quotidiens.

Son histoire

Les bienfaits de l’eau sont depuis longtemps prouvés. Mais, le rapport entre le sport et l’eau va prendre un nouveau tournant avec Aquagym Tome I. Ce livre édité en 1983, par Christiane Gourlaouen, va être la première pierre de cette nouvelle manière d’appréhender le sport et l’eau. D’autres livres seront écrits pour améliorer l’approche de l’aquagym. Le meilleur exemple est « Cent nouveaux exercices de gymnastique dans l’eau« . Il montre clairement l’étendue de la pratique de l’aquagym.

En parallèle, l’Italienne Eleonora Vallone va développer la partie de l’aquagym en ayant l’aspect rééducation dans sa philosophie. Actrice accomplie à la télévision ou au cinéma, sa vie bascule en 1984 après un accident de voiture. Elle va utiliser l’eau pour se réapproprier les facultés de son corps. De plus, elle va créer plus de 3 000 exercices et de multiples ouvrages. En outre, elle est la fondatrice de l’Aqua Film Festival qui récompense les films où l’eau fait partie intégrante de l’œuvre.

Sa propagation

Aujourd’hui, l’aquagym est une discipline qui est proposée par une grande majorité de centres aquatiques. De plus, les centres de remise en forme ont flairé le filon et sont de plus en plus à proposer des séances. Par ailleurs, ce sport est accessible à une grande partie de la population.

Pour finir, la discipline est devenue un véritable sport avec des instructeurs. Il faut donc suivre une formation pour pouvoir animer une séance. On retrouve plusieurs circuits possibles comme le BPJEPS AAN (brevet spécialisé pour les métiers de natation) ou la licence professionnelle « activités aquatiques ». STAPS peut aussi être une première formation pour s’ouvrir des portes.

Pour trouver un club ou une association d‘Aquagym près de chez vous : Mobby.

La Batterie, un instrument incontournable ?

La batterie est un instrument de musique qui est essentiel à inclure lors d’un orchestre. Elle rentre dans la catégorie des instruments à percussion.

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • Batteries électroniques : on l’oppose souvent avec les batteries acoustiques. Celles électroniques permettent d’avoir un éventail de sons plus larges.
  • Batteurs : nom que l’on donne pour les joueurs de batterie.
  • Cymbales : en forme de disque. Elles permettent de produire les sons métalliques.
  • Fûts : éléments cylindriques. En fonction, de leur mode de création, ils produisent un son différent.
  • Grosse caisse : tambour le plus grand, il produit un son grave et puisant.
  • Pédale : elle est fixée pour pouvoir jouer sur la grosse caisse. En fonction de la matière de celle-ci, le son est différent.
  • Section rythmique : l’enjeu est de faire fonctionner l’ensemble des éléments afin d’avoir quelques choses de cohérent.
  • Set : action que réalise un batteur dans la construction de sa batterie.
  • Tambours : on les appelle Tam-Tam. Le son est aigu. Il y a aussi la caisse claire qui est un tambour qui fait un bruit sec et aigu. Elle se place au centre et a une place centrale pour le rythme

Son histoire

Crédits : U.S. Library of Congress

Alexandre Valto est le nom à associer à la création de la batterie. En 1971, c’est en voyant le comportement d’une grenouille lorsqu’elle fut touchée par deux métaux. Évidemment, ici, on parle de la batterie et non de l’instrument de musique.

Revenons à nos moutons, les instruments individuellement qui sont inhérents à une batterie sont utilisés ensemble. En effet, jusqu’au XXème siècle, elle ne forme pas un instrument en tant que tel. On utilise ces instruments très rythmiques principalement dans les défilés militaires.

La batterie voit le jour en 1920 et commence à se propager au sein des orchestres de Jazz. L’une de ses forces est que ses parties ont été créées à toute époque et dans le monde entier. Par exemple, les tambours existent depuis la nuit des temps. Ou encore, les cymbales ont des origines qui viennent d’Orient.

William F. Ludwig est un nom essentiel à ressortir lorsqu’on parle de batterie. Il est le créateur de la pédale, au XXème siècle, pour la grosse caisse. C’est à partir de ce moment-là, qu’on peut établir la naissance de la batterie actuelle.

La popularisation

Gene Krupa est un célèbre batteur de Jazz. La batterie se compose de nombreuses parties. Mais, c’est le premier à créer et à populariser la configuration actuelle. Capable de réaliser de véritables performances en solo, il est l’un des grands noms de cet instrument.

Le rock à partir des années 60 a donné une nouvelle dimension à la batterie. On observe une capacité à produire du bruit à haute intensité et très rythmique. La batterie devient rapidement l’instrument indispensable pour animer n’importe quel show.

Au fil des années, les matériaux évoluent et une vraie industrie autour de la batterie s’opère. C’est dans cette lignée que les batteries électroniques voient le jour. Il existe plusieurs avantages notamment la capacité à régler plus facilement le son ou d’enregistrer sa performance. Aujourd’hui, les sets se personnalisent, la raison, il y a autant de batteurs que de façon de jouer de la batterie.

Le Flag Football, un sport en plein boom.

Le Flag Football tire son inspiration du football américain. La principale différence est le contact qui est proscrit dans le flag football. Pour arrêter son vis-à-vis, il faut enlever le tissu qu’il porte à sa taille.

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • Down : c’est le nom d’une période de jeu, chaque équipe en dispose de quatre pour avancer le plus possible. Il faut avancer de dix yards pour remettre le compteur à 4. Si l’équipe ne réussit pas, la possession change d’équipe. Le ballon est remis en jeu au cinq yard de l’équipe attaquante.
  • Football américain : le flag football est une bonne alternative notamment pour l’entraînement.
  • Flag : les joueurs portent au niveau de la taille un bout de tissu.
  • Joueurs : en fonction des ligues ; américaine ou européenne ; cela se pratique à 5/5 ou à 7/7.
  • Temps de jeu : une rencontre se déroule en deux fois 20 minutes.
  • Terrain : il fait 70 yards de longueur sur 25 à 30 yards de largeur. Il existe, au minimum, une variante où la rencontre se déroule sur le sable.
  • Touchdown : c’est quant on arrive derrière la zone d’en-but (10 yards de longueur) en possession du ballon. Il rapporte six points.
  • Conversion : un touchdown active la possibilité d’ajouter des points supplémentaires. Un choix s’opère entre une action à la main à 5 yards pour un point et à 12 yards pour deux points.

Son histoire

C’est au début des années 1900 que le flag football voit le jour. Des militaires fans de football américain inventent les prémices de ce sport. En effet, ils doivent limiter les risques de blessure, ils inventent donc ce jeu sans contact.

Dans les universités c’est un succès. Il faut attendre 1960 pour la création de la National Flag & Touch Football League. La popularité grandissante de la ligue permet de le développer et de le promouvoir. Malgré tout, le côté non professionnel est la norme dans ce sport.

La création de l’United States Flag Touch Football League en 1988 donne un nouvel élan à la discipline. En parallèle, une ligue féminine voit le jour. Le nerf de la guerre est l’argent, on observe quelques sponsors qui au fil des années s’intéressent à la discipline. Aujourd’hui, l’American Flag Football League est la ligue majeure aux États-Unis.

Les Jeux Olympiques se dérouleront aux États-Unis en 2028. Le flag football est l’un des nouveaux sports à rentrer sous le giron olympique à Los Angeles. La NFL (National Football League), la ligue de football américaine, voit de bon augure l’entrée du flag dans la plus grande compétition du monde. Le lobbying d’une des ligues les plus puissantes du monde va contribuer à l’avènement du flag football.

En France

La discipline est arrivée en France dans le courant des années 1990. Son succès est relatif mais les instances poussent pour sa pratique. En effet, la France organise la seconde édition des Championnats du Monde en 2004. La France réalise une bonne compétition et termine à la troisième place. C’est la même place que lors de la première place en Autriche. Le meilleur résultat est la victoire en 2006 sur le sol coréen de la part des deux équipes françaises.

Depuis 2021, le flag football est le deuxième sport de haut niveau de la Fédération Française de football américain. Au niveau mondial, c’est la même logique, c’est l’International Federation of American Football qui régit la pratique du flag football.

De plus, la discipline fait son apparition lors des World Games 2022. Le choix de la FFFA est corrélé à son apparition dans cette compétition. La qualification lors de cette compétition pour les deux équipes est une bonne chose. Les résultats lors de la compétition ont été moins probants.

A noter qu’il a le droit à son championnat de France dès la fin des années 90. Les Blue Stars de Marseille sont les champions de France 2023. A l’origine, le flag football était une alternative pour les jeunes par rapport au football américain. Aujourd’hui, le sport est pratiqué par toutes les catégories.

Le golf, un sport populaire ?

Le golf est un sport où l’objectif est de réaliser le parcours le plus rapidement possible. Le parcours se symbolise par 18 trous avec des étapes plus ou moins dures symbolisées par des obstacles naturels ou ajoutés.

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • All-square : signifie que les concurrents sont à égalité.
  • Balle : les balles « prémiums » sont composées d’un noyau souvent en caoutchouc et de deux couches avec de l’uréthane qui aide à l’aérodynamisme. De plus, la balle contient aux minimums 300 alvéoles et fait moins de 46 grammes et 43mm de diamètre.
  • Bunkers : obstacles ; souvent de sable ; qui ont pour objectif de piéger le golfeur.
  • Carry : c’est la distance que réalise la balle de golf à partir du départ.
  • Club : c’est le nom de l' »ustensile » que l’on utilise pour frapper la balle.
  • Fer de golf : il en existe 9. L’endroit où se trouve la balle en rapport avec la difficulté du coup permet de savoir lequel utiliser. Le putter est celui qu’on utilise lorsqu’on est proche de l’objectif.
  • Fairway : c’est la zone entre l’arrivée d’un trou et le départ du prochain.
  • Golfeur : joueur de golf.
  • Green : c’est la partie où l’herbe est la moins dense du parcours, être dessus est idéal à l’inverse du rough qui se symbolise par de l’herbe plus haute.
  • Swing : mouvement qu’un joueur réalise au moment de taper la balle.
  • Trou : il a un diamètre de 10cm. On le voit grâce à un drapeau.
Le par, le Graal ?
  • Par : avant chaque trou, un nombre de coups est donné pour mettre la balle dans le trou. Il se calcule en fonction de la difficulté.
  • Ace : c’est lorsqu’on tire la balle du départ et qu’elle finit directement dans le trou. C’est une action rarissime.
  • Birdie : c’est lorsqu’on arrive à jouer un coup en dessous du par. L’Eagle c’est deux au-dessous et l’albatros c’est trois au-dessous.
  • Bogey : c’est un coup au-dessus du par. Dans la même logique, on a le double bogey et le triple bogey.
  • Handicap : pour les joueurs amateurs un handicap est mis en place pour harmoniser le niveau. Il est calculé sous la forme d’un index et du World Handicap System.

Son histoire

L’origine du golf est floue mais des jeux avec une balle et un bâton existent depuis l’Antiquité. C’est aux Pays-Bas au XVème siècle qu’on peut situer le début des « parcours » de golf. Mais, le sport tombe rapidement aux oubliettes. La bourgeoisie néerlandaise préfère les jeux d’intérieur.

Les francs-maçons britanniques trouvent une passion pour ce jeu qui n’a pas encore de nom ni de règle. C’est en 1744 que se créer le premier club de l’histoire et par ricochet les premières règles. À cette époque, l’Empire Britannique a de nombreuses colonies. Cela aide à l’expansion du golf. Par exemple, le Royal Calcutta en 1829 est créé en Inde.

L’expansion

Néanmoins, son expansion se limite à un cercle de fortunés. Les prix sont exorbitants. En effet, les balles sont en plumes et donc elles ne tiennent pas très longtemps même si les clubs sont en bois. La balle en gutta-percha, fait à partir de sève d’arbres, va amener le golf dans une nouvelle dimension. C’est donc à partir de 1848 que la balle devient plus solide. Dix ans, plus tard, le parcours à 18 trous devient la norme. L’Open d’Australie est le premier tournoi à voir le jour en 1860.

Les États-Unis sont sûrement l’un des pays les plus fans de golf. Dans tous les cas, ils ont permis au sport de changer de dimension. L’industrialisation, au début du XXème siècle, des clubs ainsi que des balles en caoutchouc permet d’augmenter le nombre de pratiquants. Dans la même lignée, la production des clubs devient en acier à partir de 1920.

Les compétitions

Pour qu’un sport ait la renommée au-delà des fans et des pratiquants, il faut des instances et des compétitions. La Professional Golfer’s Association naît (PGA) en 1916. Cette association va être à l’initiative du PGA Tour. Ce circuit professionnel organise les compétitions sur le continent américain. En Europe, c’est la PGA European Tour qui gouverne le fonctionnement des tournois en Europe.

Ces deux associations font perdurer la compétition de la Ryder Cup. La compétition, la plus prestigieuse du monde du golf, a vu le jour en 1927. Cette dernière se déroule tous les deux ans, elle opposait à l’origine les États-Unis contre les Britanniques. Aujourd’hui, c’est l’ensemble des Européens contre le pays à la bannière étoilée. Cette initiative a vu le jour à la fin des années 80, pour redonner un allant sportif.

La compétition du nom du créateur est dominée au palmarès par les États-Unis. Néanmoins, depuis le changement, l’équipe américaine a beaucoup moins de succès. La Ryder Cup a lieu tous les deux ans. En 2023, Rome est le théâtre de cette édition.

En France

Il est intéressant de mettre en relief, la situation du golf en France. Le schéma suit la logique de nombreux sports. Les Britanniques très présents à Pau décident de créer un terrain de golf en 1856. Les élites françaises tombent rapidement amoureuses de ce sport.

Le golf fait son apparition aux Jeux Olympiques 1900 à Paris. Le sport n’a pas perduré longtemps dans le giron des sports olympiques. Après 1904, il a fallu attendre 2016, pour qu’il revienne sur le devant de la scène. Il sera bien présent pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

En 2022, le golf est la septième fédération avec le plus de licenciés avec près de 450 000 licenciés. Le nombre de pratiquants plus ou moins réguliers est autour de 800 000. Au niveau compétitif, Céline Bouthier et Victor Perez sont les têtes d’affiche du golf compétitif.

Pour trouver un club ou une association du Golf près de chez vous : Mobby, handisport ou sport adapté.

Le théâtre, une représentation de la vie ?

Pour montrer l’étendue de l’impact que peut avoir le théâtre sur nos vies, cette citation de William Shakespeare cadre parfaitement le propos « Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles. » Le dramaturge anglais est célèbre pour avoir plus d’une trentaine de pièces dont Roméo et Juliette ou Hamlet.

Étymologiquement, le mot vient du grec theatron et signifie « le lieu où l’on regarde ». Le théâtre est l’art de la représentation. Son exécution amène souvent à avoir un effet divertissant voire cathartique. Il fonctionne sur le mode de la double énonciation. La représentation d’une histoire à travers des comédiens permet de faire passer/défendre des opinions, des idées ou encore des valeurs… C’est aussi le lieu en lui-même.

Lexique

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • Cathartique : c’est la purification des passions. L’identification aux différents comédiens permet de se dégager de ses émotions négatives.
  • Comique : le comique de mœurs qui se caractérise par une critique de la société est un genre très répandu dans le théâtre.
  • Double dénonciation : le dialogue se déroule entre les comédiens mais il est à destination d’une tierce personne ; les spectateurs.
  • Dramaturge : c’est le nom donné au créateur d’une pièce de théâtre
  • Monologue : technique qui consiste à ne faire parler qu’une personne. Idéal pour faire transmettre les idées des comédiens aux spectateurs.
  • « Physical theatre » : on peut le traduire par le « théâtre du corps ». l’objectif est d’avoir une représentation très visuelle. L’imagination est prépondérante pour comprendre l’ensemble de la pièce dans ce type de pièce.
  • Pièce de théâtre : œuvre qui a pour but d’être représenté au sein d’un théâtre.
  • Prologue : à l’image d’une introduction, le prologue permet de donner un contexte aux spectateurs. C’est Euripide, l’un des plus grands dramaturges de l’histoire qui a eu cette idée.
  • Voix : c’est par celle-ci que l’on comprend l’ensemble des sous-entendus d’une pièce. Le para verbal, les gestes, le bruitage, les costumes, le jeu des acteurs… sont autant d’éléments qui caractérisent une pièce.

Son histoire

Credit: Philippe Bohstrom

Au VIème siècle av JC, les fêtes religieuses en Grèce antique sont de véritables processions. Le théâtre fait partie intégrante de ces événements. La comédie et la tragédie sont les styles les plus répandus. À noter, que le chant fait partie intégrante d’une représentation. De plus, il y a un culte pour Dionysos. C’est le dieu du vin mais il devient « rapidement » aussi la référence pour le théâtre.

Par ailleurs, les représentations théâtrales ont pour principal sujet la méthodologie grecque. Au début, les monologues sont plus ou moins bien joués, Thespis est le premier véritable comédien. Rapidement, le théâtre fait partie intégrante de la vie quotidienne de la population. Les nombreux théâtres antiques à l’acoustique bluffante témoignent de la place de la culture au sein de la société.

Le théâtre se développe aussi sous le règne des Byzantins. L’Empire romain va permettre d’étendre la représentation théâtrale en y créant une large étendue de sous-catégories. Les œuvres vont évoluer au fil des siècles en s’inspirant des différentes fondations.

Une discipline en déclin ?

Au Moyen Âge, le théâtre n’a pas la splendeur d’antan. Les farces sont au centre des représentations. Au XVIème siècle, il reprend ses lettres de noblesse notamment grâce à l’un des plus grands artistes de l’ère moderne, William Shakespeare. De plus, Richelieu décide de l’institutionnaliser pour en faire un divertissement à portée politique.

Le XVIIème siècle est l’âge d’or du théâtre. C’est l’époque des auteurs célèbres comme Molière, Corneille et Racine. On observe aussi une « guerre » entre le clergé et les dramaturges qui veuillent avoir plus de liberté d’expression.

Le théâtre n’échappe pas à la « révolution » lors du siècle des Lumière. La culture est omniprésente et les représentations portent sur le questionnement de la société à travers les représentations. Diderot ou encore Marivaux sont des dramaturges à ressortir.

Le théâtre est multiple et évolue au rythme de la société. Cette situation du dramaturge, Enzo Cormann, cadre parfaitement ce qu’est une œuvre théâtrale aujourd’hui : “On ne peut pas demander au théâtre d’être ce que la société n’est pas. On a le théâtre qu’on mérite.

Pour trouver un club ou une association de Théâtre près de chez vous : Mobby.

Qu’est-ce que c’est la Crosse ?

La Crosse ou Lacrosse, chez les Anglophones, est un sport qui puise ses origines sur le continent américain. D’après certains historiens, bien que la crosse soit toujours un sport qui existe, le hockey sur gazon s’inspire grandement de ce sport.

Ce sport collectif se pratique autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pour glaner des points, il faut marquer des buts. L’objectif reste de « dégommer la barre » de l’équipe adverse. Une autre particularité est que la choule peut être jouée avec le pied.

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre le jeu :

  • Cages : elles sont constituées d’une transversale qui peut se détacher au contact de la balle. La « détruire » rapporte 2 points soit plus qu’un but classique : 1 point.
  • Casques : obligatoire pour les enfants. On voit donc que c’est un sport physique.
  • Choule : nom officiel donné par la balle. Elle est le plus souvent en plastique, caoutchouc ou en cuir.
  • Crosses : chaque joueur a sa propre crosse. La taille varie en fonction de la taille du joueur.
  • Main : on l’utilise lors d’un engagement de jeu.
  • Pied : interdiction de l’utiliser si, en amont, la balle n’a pas été touchée avec la crosse.
  • Terrain : il est rectangulaire et équivaut souvent à la dimension d’un terrain de tennis.

Son histoire

Peinture de George Catlin

Le jeu actuel a des ressemblances dès le XIème siècle. Le continent américain est le berceau de ce sport. Les tribus amérindiennes en sont les principaux créateurs/joueurs. Les sports descendants de la crosse ont un aspect guerrier. C’est un sport très physique qui demande une répétition des efforts. Fait insolite, parfois les parties se délimitaient sur une distance d’un kilomètre.

Le Canada est LE pays de la crosse. William George Beer est le « père de la crosse moderne ». Il décide en 1860 d’écrire le premier guide sur lacrosse comme le disent les Anglais. Ce guide va permettre de fixer les règles et d’avoir une discipline homogène à travers les continents. Une fédération canadienne voit le jour dès 1867. Le sport devient rapidement une référence dans le pays à la feuille d’érable. En 1994, il est nommé sport national.

En France

Au XVIIème, un jeu décrit dans les écrits d’évangélistes ressemble à la crosse. Ce n’est que deux siècles plus tard que le sport intègre le continent européen. Des Anglais ainsi que le prince de Galles découvrent ce sport plein de rebondissements dans l’Amérique du Nord. Ils le ramènent sur le « Vieux Continent ».

Pour la France, il faut attendre le XXIème siècle pour que la crosse apparaisse. La fédération France La Crosse a vu le jour en 2008. Les premières compétitions nationales se déroulent à partir de 2012. Pour lancer la pratique, l’entité a mis en place un plan de développement 2020-2022. Il s’appuie sur trois axes de développement : s’appuyer sur les clubs et les joueurs existants, faire naître de nouveaux clubs et augmenter la pratique féminine.

Le dos crawlé, une nage différente ?

Le dos crawlé est la seule nage qui se déroule sur le dos. Les autres nages dites réglementaires sont le crawl, la brasse et le papillon. Le dos crawlé est une nage asymétrique.

Voici quelques motsclefs pour mieux comprendre son monde :

  • Battements : mouvements des jambes pour avancer.
  • Coulée : c’est l’action d’aller sous l’eau. Elle est couplée avec les ondulations.
  • Culbute : action réalisée sur le mur pour changer de direction.
  • Cycle : réalisation de deux mouvements de bras. L’entraînement permet de savoir combien de cycles il faut pour optimiser sa longueur.
  • Drapeaux : situés à cinq mètres de chaque mur, ils permettent de savoir quand se retourner pour réaliser parfaitement son virage.
  • Ondulations : mouvements réalisés sous l’eau après chaque virage.
  • Virage : élément crucial de la course. Le changement de sens, surtout sur le dos, peut être préjudiciable s’il est mal réalisé.

Son histoire

Harry Hebner

Au début, les mouvements sont aléatoires. La première épreuve olympique, de nage sur le dos ; 200 mètres ; date de 1900. Lors des Jeux Olympiques de Stockholm, en 1912, Harry Hebner s’inspire du crawl pour faire la même chose sur le dos. C’est la naissance de la discipline. La technique « hydroplane » qui consiste à nager la tête en dehors de l’eau apparaît en 1924.

Les Japonais apportent leur pierre à l’édifice en inventant ce mouvement si caractéristique des jambes : le battement. Le dos crawlé est l’une des meilleures nages pour muscler le dos ainsi que pour améliorer sa capacité respiratoire. Aux Jeux Olympiques, on retrouve deux épreuves : le 100 et le 200 mètres. Cette dernière n’a été réintégrée qu’en 1964. On retrouve aussi les épreuves comprenant les quatre nages.

En France

La Fédération française de natation voit le jour en 1919. Pour de nombreux experts, le dos crawlé est la nage « détente« . La clef pour réussir cette nage est de respirer au bon moment. Les éclaboussures provoquées par les mouvements des bras rendent la nage plus difficile.

Pour trouver un club ou une association de Natation près de chez vous : Mobby, handisport, sport adapté.

Clash Royale, le jeu qui a révolutionné les jeux mobile ?

Clash Royale est un jeu (principalement) mobile multijoueur où l’objectif est de détruire les (trois) tours adverses (ou plus que lui) dans le temps imparti. Le jeu se joue sous forme de duels. On doit construire un deck de personnages qui ont des pouvoirs différents.

Voici quelques mots-clefs pour mieux comprendre son monde :

  • Arène : lieu où se déroule les combats. Elle désigne aussi le niveau du joueur.
  • Coffres : ils permettent de récupérer de meilleurs personnages.
  • Deck : on a le droit d’avoir maximum huit cartes. Pour pouvoir les jouer, il faut suffisamment d’élixirs.
  • Élixir : essentiel pour pouvoir jouer ses personnages.
  • Gemmes : elles permettent d’acheter des coffres.
  • Or : il permet de payer les améliorations des cartes.
  • Temps : une partie dure trois minutes. En cas d’égalité il y a une minute supplémentaire.

Son histoire

Clash Royale est un jeu qui est apparu le 2 mars 2016. Son succès est rapide car il surfe sur Clash of Clans. L’objectif de ce jeu est de construire un village fortifié. Il est sorti en 2012. Pour progresser rapidement, il est préférable de s’affilier à un clan. Il est composé de maximum dix joueurs. Des combats inter-clans permettent de gagner de gros gains.

Comme une grande partie des jeux mobiles, il est accessible en version freemium. Pour accélérer sa progression, il est possible d’acheter des améliorations avec de l’argent réel. La force du jeu est sa stratégie axée sur l’influence. Il y a régulièrement des événements avec les créateurs de contenus les plus populaires. Début 2022, près de 5 ans après sa sortie, le jeu est en première position des jeux gratuits à télécharger.

En France

Comme tout jeu, pour perdurer, il faut qu’il se structure notamment au niveau de l’Esport. Supercell est l’éditeur qui a créé ce jeu. La marque est notamment partenaire officiel du Paris Saint-Germain. Il existe aussi la Crown Championship qui est la compétition internationale la plus prestigieuse.

Pour trouver un club ou une association d’Esport près de chez vous : Mobby.